LE JOUR SE RÊVE # Pièce pour 12 danseurs

Le Jour se rêve sera une chorégraphie de la rencontre. Il y sera donc question du présent, ce présent qui, hors studio, hors scène, s’impatiente. Et parfois nous emporte dans le glissement incontrôlé des plaques fanatiques, soumis à des appareils idéologiques qui ne disent plus leur nom, plus très sûrs des vérités que nous avons apprises, certains d’en savoir moins à mesure que nous en savons plus.

Pour accompagner Jean-Claude Gallotta et ses danseurs dans cet hymne à notre « infrangible fragilité », le musicien Rodolphe Burger, l’explorateur de nouveaux espaces sonores qui mêle le rock et la philosophie, de Beckett à Johnny Cash, de Büchner à Lou Reed.Au bord du chaos ? Peut-être, mais « celui qui permet d’enfanter une étoile qui danse ».

C.-H.B

 

 

 

Distribution

chorégraphie Jean-Claude Gallotta
musique Rodolphe Burger
assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz dramaturgie Claude-Henri Buffard
textiles & Couleurs Dominique Gonzalez-Foerster assistée d’Anne Jonathan
scénographie Dominique Gonzalez-Foerster et Manuel Bernard
lumière Manuel Bernard
avec Axelle André, Naïs Arlaud, Ximena Figueroa, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Fuxi Li, Bernardita Moya Alcalde, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger et Jean-Claude Gallotta

production Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta
coproduction Le Théâtre du Rond-Point / Paris, Scènes Vosges, Le Manège – scène nationale de Maubeuge, Le Grand R – Scène nationale
en cours
avec le soutien de La MC2 : Grenoble

Crédits photos Nicolas Pianfetti
Dates à venir
Dates passées